Conseils E-Commerce

Le guide complet pour créer une boutique en ligne performante

14/09/2023

Plus de 10 000 nouveaux sites e-commerce ont été créés en 2022. C’est plus de 5 % d’augmentation, en comparaison à l’année précédente. Et la bonne nouvelle, c’est que l’engouement persiste en 2023. Au premier trimestre 2023, le e-commerce enregistre une croissance de 20,2 % par rapport à 2022 (Sources : FEVAD, 2023).

Mais si les chiffres sont au beau fixe, une ombre peut apparaître au tableau : créer une boutique en ligne ne s’improvise pas. Et sans un bon accompagnement, devenir e-commerçant est un parcours du combattant.

Alors, par où commencer pour créer sa boutique en ligne ? Fournisseurs, choix des produits ou services, plateforme e-commerce, stratégie d’acquisition clients… On vous explique tout de A à Z. Voici le guide complet pour créer une boutique en ligne qui convertit : c’est parti !

Définition : Qu’est-ce qu’une boutique en ligne ?

Une boutique en ligne (ou site e-commerce) est un site web sur lequel les visiteurs peuvent acheter des produits ou des services. La principe est le même que dans une boutique physique, à la seule différence du lieu de l’expérience client et de l’achat, qui s’effectuent sur Internet. Et des horaires d’accès de la boutique : un site e-commerce est accessible 24H/24 et 7J/7 !

Les boutiques en ligne se distinguent des sites vitrine, sur lesquels il est impossible d’acheter. Un site vitrine a pour objectif de présenter une entreprise, des produits ou des services (comme une vitrine de magasin).

Il est également important de distinguer la marketplace et le site ecommerce. Sur un site e-commerce, le vendeur est le seul à mettre en avant son offre de produits et ses services. Là où la marketplace est un grand centre commercial digital. Dessus, chaque boutique représente un vendeur différent. Ces vendeurs (indépendants, professionnels ou particuliers) ont la possibilité de vendre leurs produits, solutions ou services. Le trafic et la visibilité y sont démultipliés, la sécurité est renforcée et les frais sont bien moins importants.

Vous hésitez entre les deux ? Marketplace ou e-commerce : découvrez quel modèle choisir.

Quel business modèle choisir pour créer une boutique en ligne ?

Avant de se lancer dans l’aventure du ecommerce, la première étape est : choisir son business modèle. Quel type de boutique voulez-vous créer ? Découvrez les différentes options qui s’offrent à vous :

La boutique monoproduit 

Le concept de la boutique monoproduit est simple : vous proposez un seul et unique produit à la vente, sur votre site marchand. Comme une machine à café, un aspirateur sans fil ou un service de toilettage canin.

Les avantages ? Ce type de site ecommerce est rapide à lancer et facile à gérer. L’expérience utilisateur est simplifiée : là où un e-shop avec un grand catalogue met plus de temps à s’afficher (et nécessite plus de temps pour naviguer)... Un site mono-produit ne fait pas fuir les clients en raison du nombre de produits, du temps de chargement ou de la complexité du parcours client.

En revanche, ces boutiques en ligne présentent quelques inconvénients. Tous vos revenus reposent sur un seul produit. Vous connaissez sûrement les risques de mettre tous ses œufs dans le même panier…

Notre conseil ? Pensez à faire de l’upsell, en proposant des produits ou des services complémentaires sur votre site web.

La boutique multiproduit

À l’inverse du site monoproduit, la stratégie multiproduit consiste à proposer plusieurs produits à la vente sur un site e-commerce.

Prenons l’exemple du site web Miliboo : cette marque commercialise des meubles design et de la décoration. Sur son site e-commerce (ou sur la marketplace Rakuten), on retrouve des chaises, des canapés, des tables, des tapis…

En créant un site web multi-produit, votre entreprise propose une large gamme de produits aux clients. Parfait pour satisfaire les goûts et les envies de chacun ! C’est aussi une stratégie idéale pour tester différents produits à la vente, avant de n’en garder que les meilleurs.

Mais attention : le choix peut être un avantage, comme un inconvénient. Le client peut se retrouver perdu face aux nombreux produits ou services proposés en ligne. De plus, ce type de site Internet est plus long à créer et plus complexe à gérer. Vous aurez plus de travail et d’efforts à fournir, notamment en matière de service après-vente.

Notre conseil ? Sélectionner le CMS e-commerce le plus adapté à votre projet. Et si vous êtes vraiment débutant, confiez la création du site web à un professionnel.

La marketplace

La marketplace (ou place de marché digitale) ressemble à un grand centre commercial 2.0, où différents commerçants peuvent vendre leurs produits ou services.

Si vous décidez de créer une marketplace et d’accueillir d’autres vendeurs sur votre plateforme, vous vous rémunérerez via un pourcentage de ventes. Dans certains cas, vous pourrez aussi proposer des abonnements payants pour les commerçants, pour profiter de vos services de marketplace.

En créant votre propre marketplace, vous avec un avantage sur la concurrence : vous proposez un catalogue produit plus important. Vous améliorez votre référencement naturel (SEO) et votre visibilité sur Internet, en multipliant votre force de frappe grâce à la présence d’autres vendeurs. Les coûts de stockage sont généralement moindres, et la gestion des envois peut être déléguée.

Cependant, vous aurez moins de contrôle sur le niveau de service offert par les autres e-commerçants. Vous avez le pouvoir de rassembler, mais pas de tout contrôler. Pour gérer l’ensemble des vendeurs, l’investissement sera plus conséquent, et la marque moins élevée.

Notre conseil ? Plutôt que de créer votre marketplace… Et si vous choisissiez la simplicité (et l’efficacité), en rejoignant la nôtre ? Rakuten est une place de marché digitale qui réunit 8 500 vendeurs professionnels, et plus de 12 millions de clients. Découvrez pourquoi rejoindre notre marketplace gratuite est la solution idéale pour se lancer en e-commerce.

Passez le pas et rejoignez Rakuten en tant que vendeur
Créez votre boutique Rakuten et vendez aux 15 millions de visiteurs par mois

 

Le site marchand sur abonnement

Birchbox, Le Petit Ballon, Quitoque… Ces trois entreprises ont un point commun : leur business modèle ! Ce sont des marques qui proposent de la vente de produits ou services sous forme d’un abonnement mensuel :

  • Birchbox propose un abonnement pour recevoir chaque mois une box de produits de beauté
  • Le Petit Ballon commercialise un abonnement pour recevoir chaque mois une box de vins
  • Quitoque vend un abonnement hebdomadaire pour recevoir des paniers-repas à cuisiner

Grâce à un abonnement, vous proposez des prix avantageux grâce à de grandes quantités de commandes. Vos revenus sont réguliers et constants : vous laissez peu de place aux mauvaises surprises. Enfin, la durée de vie du client est plus longue, et vous n’avez pas de trésorerie à avancer.

Néanmoins, il est plus difficile de diversifier vos offres avec la commercialisation d’abonnements. La redondance des produits reçus peut affecter la satisfaction client.

Notre conseil ? Sur votre site d’abonnement mensuel, ouvrez un e-shop. Vous favorisez ainsi le réachat individuel de produits proposés, pour les clients satisfaits… Tout en boostant vos revenus, en diversifiant votre activité, grâce à la vente multi produit auprès de nouvelles cibles.

Le dropshipping

Le dropshipping est une forme de commerce en ligne en constante évolution. Le concept est le suivant : vous référencez un produit sur votre site web et votre fournisseur l’expédie directement au client. Sans passer par vous.

En tant que vendeur, vous ne vous chargez que de la commercialisation et de la vente du produit sur votre site Internet. L’avantage ? Pas de stock à gérer, ni de produits à expédier. Vous n’avez pas non plus de frais liés au produit à avancer. Pratique pour externaliser sa logistique ecommerce et faire des économies !

Cependant, le dropshipping a mauvaise presse. Le manque de contrôle sur la qualité des produits est souvent dénoncé. Les délais de livraison sont généralement très longs, car l’expédition part de l’étranger. Enfin, les consommateurs remettent en question les prix pratiqués par les dropshippers (souvent excessifs) et le manque de transparence sur les sites des boutiques, tout au long du parcours client.

Notre conseil ? Sélectionnez avec précaution vos fournisseurs. Et apportez un maximum de transparence aux internautes sur vos informations de contact ou les délais de livraison.

Les 3 étapes pour créer votre boutique en ligne

Après avoir choisi le business modèle de votre e-shop, 7 nouvelles étapes vous attendent. Bientôt, vous pourrez vivre de votre activité d' e-commerçant. Mais avant, vous devez :

1. Choisir le bon produit à vendre en ligne

Savez-vous déjà ce que vous souhaitez vendre sur votre boutique en ligne ? Cette étape est évidemment indispensable pour créer votre boutique, car elle va déterminer toutes les prochaines. En effet, durant cette étape vous allez devoir définir la nature de votre produit, mais aussi comment vous allez l'obtenir et comment vous allez le présenter à votre public. Cela implique de :

Trouver des fournisseurs : Comparez les fournisseurs nationaux et étrangers. Vous pouvez les trouver depuis les annuaires professionnels, via une recherche Google ou en recherchant des fournisseurs à partir du code NACE de certains produits.

Evaluer le potentiel de votre produit : Quelle est la taille du marché que vous ciblez ? Qui sont vos concurrents ? Qui sont vos personas e-commerce (vos audiences cible) ? Faire ce travail de recherche vous aidera à déterminer le positionnement et le marketing (distribution, prix, etc.) de votre produit.

Rédiger votre business plan : Une fois votre produit identifié et votre plan de mise sur le marché en tête, vous allez pouvoir commencer à créer votre business plan qui vous aidera à concrétiser le projet. Besoin d'un coup de main ? Vous pouvez télécharger notre modèle de business plan à personnaliser !

2. Créer votre entreprise

Dans cette étape, vous donnez vie à votre entreprise. Si vous faites déjà de la vente physique et souhaitez simplement ouvrir un canal de vente en ligne, vous avez sûrement déjà complété cette partie.

Choisir votre statut juridique : Micro-entreprise, EIRL, SASU... Quel statut juridique choisir pour la création de l’activité ? Chaque statut juridique présente des avantages et des inconvénients qu'ils sont importants de bien comprendre avant de se décider.

Définir le nom de votre entreprise : Le naming est une étape indispensable, pour marquer les esprits de votre cible et représenter votre identité. Avant de l’officialiser sur tous vos supports commerciaux, testez-le auprès d’un cercle restreint (amis, famille, collègues, etc.) et vérifier qu'il soit disponible, car il déterminera également votre nom de domaine. Vous pourrez ensuite créer l'identité visuelle et le logo de votre entreprise.  Comment faut-il protéger son nom de domaine ? Suivez les conseils de BPIFrance, pour vous lancer en toute conformité.

3. Lancer les ventes en ligne

Une fois la stratégie et l'administratif fait, il est temps de passer au concret : vendre ! Vous avez ici deux options :

  • Créer votre site e-commerce : Vous pouvez créer votre propre site web en passant par un CMS comme WordPress ou Wix, ou utiliser un logiciel e-commerce de type SaaS dédié au e-commerce, comme Shopify ou Prestashop.
  • Passer par une marketplace : Pour lancer plus rapidement vos ventes, vous pouvez mettre en vente vos produits directement sur une place de marché comme Rakuten.

Bien sûr, les deux modèles sont compatibles et peuvent fonctionner en parallèle !

Si vous souhaitez gérer vous-mêmes votre site, il vous faudra alors considérer les points suivants :

  • Sélectionner une passerelle de paiement en ligne : sécuriser vos paiements est indispensable. Choisissez une authentification forte et rassurez vos acheteurs tout au long de leur parcours client.
  • Organiser la logistique de votre e-shop : qui s’occupe de la gestion des stocks, envoyer les produits, gérer les retours ? Est-ce vous, ou un prestataire ? C’est le moment de prendre une décision.
  • Rédiger les contenus des pages de la boutique : enfin, pensez aux actions marketing qui permettront d’attirer, de séduire et de convertir. Des textes optimisés sur les pages produits jusqu’au choix des photos, en passant (évidemment) par un design de qualité pour la page d’accueil… Soignez le contenu du site web !

Comment faire ses premières ventes en e-commerce ?

Votre boutique est officiellement en ligne ? Félicitations !

Après la création, place au plan d’action : comment attirer vos premiers visiteurs en ligne ? Et comment les convaincre de passer commande sur votre boutique ? Pour réussir vos premières ventes, voici nos conseils.

Tout d’abord, avant de penser conversion, il est nécessaire de bien comprendre les étapes du funnel d’achat :

Funnel : créer un tunnel de ventes pour maximiser son chiffre d'affaires

Pour accompagner les internautes tout au long de leur parcours d’achat, commencez par communiquer. Vous faciliterez la découverte, mais aussi l’intérêt et la considération pour votre marque. Quelques exemples d’actions à mener en ligne :

  • Déployer des canaux d’acquisition payants (ou paid media) : si votre budget le permet, cette stratégie consiste à investir en publicité payante. Sur les réseaux sociaux, via Google Ads, avec une publicité dans de la presse spécialisée, ou grâce au marketing d’influence… Les leviers sont nombreux. Ce type d’investissement peut être un coup de pouce au démarrage !
  • Miser sur le marketing de contenus (ou owned media) : sur le long terme, une des stratégies les plus efficaces est la communication native. Communiquez au nom de la marque, grâce à des contenus de qualité, pour fédérer une communauté et gagner en visibilité. Ici encore, les leviers sont nombreux : création et animation de vos comptes sur les réseaux sociaux (Instagram, TikTok etc.), jeux-concours sur les réseaux sociaux, optimisation SEO de vos contenus (articles de blog, pages produits enrichies) pour améliorer le référencement naturel…
  • Encourager le bouche-à-oreille (ou earned media) : vos premiers clients seront vos meilleurs ambassadeurs. Pour les encourager à promouvoir votre boutique en ligne, avez-vous pensé à déployer un système de parrainage ? Ou à mettre en ligne des promotions spéciales pour le lancement, afin d’attirer les premiers acheteurs, qui n’hésiteront pas à relayer ce bon plan à leur entourage ?

Créer sa boutique en ligne : 3 erreurs à éviter

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour créer votre premier e-shop. Avant de partir à la conquête du e-commerce, voici quelques mises en garde. Pour viser la performance, évitez ces erreurs :

1- Se lancer sans business plan : avant de vous lancer, vous devez vérifier la viabilité de votre projet d’entreprise. C’est une étape non négociable ! Alors, avez-vous réalisé une étude de marché ? Avez-vous analysé la concurrence ? Avez-vous fixé vos prix sérieusement ? Avez-vous interviewé des clients potentiels, pour mieux comprendre votre cible ? Si vous cumulez au moins un “non”, c’est qu’il est encore trop tôt pour vous lancer.

2- Créer un e-shop qui fait fuir les acheteurs : il ne suffit pas d’avoir un bon produit, pour ouvrir une bonne boutique en ligne. L’offre de l’entreprise ne suffit pas. Le fond et la forme de votre site Internet sont aussi des facteurs clés de succès ! Votre site web est-il responsive ? Avez-vous travaillé un design de qualité ? Toutes les fautes d’orthographe ont-elles été corrigées ? Le chargement des pages est-il rapide ? Avez-vous assez de photos en ligne sur chaque page produits ? Le parcours utilisateur est-il simple, tout au long de la navigation entre les différentes pages ? Lorsque vous cumulerez 100 % de “oui”, vous serez prêts !

3- Ne pas choisir la bonne plateforme : la maîtrise du développement informatique peut être un point bloquant, pour créer sa boutique en ligne. Pour éviter de choisir la mauvaise plateforme, ou de faire des erreurs techniques, entourez-vous d’experts. Ou facilitez-vous la tâche, en rejoignant une marketplace fiable, sécurisée et à forte notoriété, pour lancer votre e-shop.

Chez Rakuten, nous accompagnons plus de 8 500 vendeurs à vendre leurs produits ou services, directement sur notre marketplace. Pas besoin d’un BAC +5 en e-commerce, ni de savoir coder. Créez votre boutique simplement à nos côtés.

 

Créez votre boutique Rakuten dès aujourd'hui !
Lancez votre e-shop sur notre marketplace gratuitement et sans engagement.